Relation Homme-cheval : gagner la confiance

La confiance se construit et s’entretient tout au long de la vie du cheval. Avant le débourrage, certains chevaux qui ont grandi loin des hommes ou qui ont vécu de mauvaises expériences ont besoin qu’on leur consacre du temps pour se sentir en sécurité. Ensuite, lors des premières manipulations et du débourrage, les chevaux doivent prendre confiance dans leur environnement et dans les outils du quotidien : brosses, selle, douche, écurie, etc. Après le débourrage, la répétition d’exercices qui se passent bien amène le cheval à avoir confiance en son cavalier.

Confiance en l’Homme et en ses aides
Comme nous l’avons dit dans les paragraphes précédents, l’éducation du cheval repose sur un équilibre entre respect et confiance. Le cheval doit respecter l’homme et savoir qu’il ne peut pas le faire bouger. Mais il doit aussi avoir confiance en lui et ne pas le craindre. À terme, le cheval apprend à apprécier le contact de l’homme, en particulier les caresses qui permettent à son cavalier de le récompenser lorsqu’il fait bien. Cet apprentissage se poursuivra au cours du débourrage, quand le cheval apprendra à ne pas craindre les aides du cavalier (ses mains, son assiette, ses jambes, sa voix, ses déplacements), ni sa présence sur son dos.

Le cavalier préserve la confiance de son cheval en prenant garde à ne jamais le tromper, car il peut perdre en quelques secondes le travail de plusieurs mois, voire de plusieurs années.
Le cheval prend confiance dans les aides du cavalier. Il n’a plus peur de la longe qui bouge à côté de lui.

 

Confiance en son environnement
Lors du débourrage, le cheval découvre souvent un environnement inconnu ainsi que de nombreux objets comme les brosses, le spray ou la tondeuse. Ces nouveautés sont une source d’inquiétude pour le jeune cheval. Le rôle du cavalier est alors de l’amener à ne plus fuir ces objets ni se soucier de son environnement. Le cavalier prépare aussi le cheval aux situations qu’il rencontrera régulièrement dans sa vie future, comme la venue du maréchal ou le voyage en van.

Confiance en son cavalier

L’éducation du cheval l’amène progressivement à faire confiance à son cavalier en tant que responsable des prises de décisions. Cette confiance est nécessaire pour que le cheval suive les demandes du cavalier lorsqu’il est confronté à des situations qui l’impressionnent, comme le passage à proximité d’une banderole en concours ou la traversée d’un marché en balade.

Extrait du livre La Méthode la Cense, issu du principe d’éducation du cheval n°3 : “Gagner la confiance”.

Accéder au MOOC Méthode la Cense.