la cense

Organisation sociale du cheval

Les différentes structures sociales

L’organisation sociale du cheval évolue au cours de sa vie. En effet, solitaire, en groupe de célibataires ou en troupeau, le cheval connaît différents types de structures sociales. Il doit ainsi s’adapter aux situations et aux congénères qu’il rencontre. Chaque structure possède des caractéristiques propres qui rendent ainsi l’organisation sociale du cheval variée et différente de celle de l’Homme.

organisation sociale du cheval

la famille

La famille, aussi appelée “harem“, est généralement composée de plusieurs équidés. D’un étalon, parfois deux en cas d’alliance, d’une à trois juments, des poulains de l’année. Des jeunes peuvent également être présents jusqu’à l’âge de 2 ou 3 ans.

Les jeunes mâles intègrent ensuite un groupe d’étalons célibataires.
Les jeunes femelles peuvent les rejoindre, être récupérées par un autre étalon ou demeurer dans leur groupe d’origine si leur père n’en est plus à la tête.

La famille est une structure stable et multi-âges.

LE GROUPE DE MÂLES CÉLIBATAIRES

Ce groupe est composé des jeunes n’ayant pas encore leur propre groupe et de mâles de tous âges.

C’est à ce moment là que les jeunes mâles y apprennent les codes sociaux utiles à leur vie future : combats, conduite, montes de jeu, rituels autour des crottins, etc.

Cette structure est moins stable que la famille en raison des départs et arrivées réguliers de chevaux de tous âges.

organisation sociale du cheval
organisation sociale du cheval

La vie en solitaire

Les jeunes mâles quittent le groupe de célibataires vers l’âge de 5 ans. Ils peuvent alors vivre seuls un moment avant de constituer leur harem ou d’en récupérer un. Le vieux mâle qui est quant à lieu destitué pourra ainsi à son tour être amené à vivre seul un moment.

 

 

Textes de Déborah Bardou et Hélène Roche, éthologues – Photos Hélène Roche

Shopping Cart
Retour haut de page